viabiliser un terrain pour construire

Viabiliser un terrain : Tout ce qu’il faut savoir

Voulez-vous procéder à la viabilisation d’un terrain ? Non seulement vous devez penser aux grands travaux que cela implique, mais également vous devez réaliser plusieurs formalités administratives.

Qui contacter pour viabiliser un terrain ?

La première chose que vous devez faire avant de viabiliser un terrain est de contacter la mairie de la commune où l’opération va se dérouler. Cela est nécessaire afin que vous puissiez en toute légalité avoir le PLU (plan local d’urbanisme). Ce dernier est en effet très indispensable pour vérifier si la zone sur laquelle vous pensez viabiliser est constructible ou pas. C’est seulement après cette étape que vous recevrez une approbation sur la réalisation du projet. Dans le cas où la zone est non constructible, vos demandes seront automatiquement refusées par l’administration. Dans le cas contraire, vous recevrez tout de suite un certificat d’urbanisme. Il est à noter que la demande doit se faire au moins trois mois avant la date de commencement des travaux. Voici les institutions que vous devez contacter afin de viabiliser un terrain :

  • La mairie ;
  • L’ERDF pour l’électricité et l’eau ;
  • L’entreprise qui va réaliser les travaux ;
  • Un architecte pour établir les plans de construction.

Qu’est-ce qu’une parcelle viabilisée ?

La viabilisation est une opération qui consiste à fournir à une parcelle les raccordements aux différents réseaux qui se trouvent à proximité. Le principal but est d’approvisionner la future construction en électricité, en eau, gaz et aussi en téléphonie. L’évacuation des eaux usées est également un point essentiel à prendre en compte. Donc, un terrain viabilisé est un terrain sur lequel il est possible d’habiter. De ce fait, il doit posséder un raccordement aux accès à tous les réseaux environnants comme :

  • Le réseau d’eau et d’électricité
  • Le réseau télécom
  • Le réseau de gaz
  • Le réseau public d’évacuation d’eaux usées

Comment fait-on pour viabiliser un terrain ?

Outre les démarches administratives nécessaires pour viabiliser un terrain, les différents travaux à réaliser sont encore très importants. Une fois que vous ayez en main le PLU et le permis de construire, les travaux peuvent commencer. La viabilisation d’un terrain se déroule généralement en plusieurs étapes et le délai de réalisation dépend de l’état de la zone de construction (deux à trois mois).

Quel coût pour viabiliser un terrain ?

L’évaluation du coût de l’opération est une des démarches qu’il ne faut pas négliger. Cela vous permet d’éviter de faire face à de mauvaises surprises. Vous devez surtout savoir les différents critères qui peuvent avoir une importante influence sur le prix total d’une viabilisation. Par exemple, la distance séparant les principaux équipements de votre terrain a un impact particulier lors de l’établissement d’un devis. Si le terrain à viabiliser est vaste, le coût relatif au raccordement sera donc plus élevé. Aussi, diverses taxes telles que la PRE (Préparation Raccordement Égout) ou encore la TLE (Taxe Locale d’équipement) sont ajoutées aux frais de l’opération. Bien évidemment, toutes les informations nécessaires sont figurées clairement sur le certificat. Si vous pensez effectuer vous-même la viabilisation d’un terrain, vous devez solliciter un à un tous les fournisseurs en eau, en électricité, en gaz, accès internet et réseau téléphonique. Le prix moyen est de 5 000 €, mais la facture peut dépasser largement si les projets sont plus complexes (10 000 € à 15 000 €).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *