differente pose de parquet flottant

Les différentes poses de parquet flottant

Vous avez opté pour un parquet flottant pour votre nouveau revêtement de sol, vous avez soigneusement choisi celui qui convient au type de pièce, et vous avez sélectionné la couleur qui correspond à votre style d’intérieur, mais vous devez maintenant choisir un motif de pose. Je suis sûr que vous ne vous êtes pas rendu compte qu’il y avait un si grand choix de motifs ! Nous allons maintenant nous pencher sur les meilleures poses de parquet flottant.

Parquet à l’anglaise

C’est peut-être le type de motif qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez aux parquets flottants. C’est parce que c’est le plus courant. Il existe de nombreuses variantes de cette pose, mais il y en a deux qui sont plus répandues que les autres :

Le parquet à coupe perdue


Avec ce parquet, des planches rectangulaires sont coupées à différentes longueurs et sont placées de manière aléatoire sur le sol. Les joints ne sont donc pas alignés, ou du moins pas de manière délibérée. Cela dit, les joints devraient toujours être espacés d’au moins 8 pouces. Cet alignement imparfait lui confère un charme rustique et naturel.

Le parquet à coupe de pierre


Le choix alternatif consiste à utiliser des lames qui sont non seulement de largeur égale, mais aussi de longueur égale. Le résultat est un parquet aux joints alignés et à la symétrie parfaite. C’est l’idéal pour un ménage plus méticuleux avec un intérieur soigné.

Le parquet à bâtons rompus


Le parquet à bâtons rompus est composé de planches de taille égale placées en zigzag. Ce qui rend ce motif unique, c’est que les planches sont de forme rectangulaire mais sont placées en zigzag, le petit côté d’une planche contre le long côté d’une autre. L’un des principaux inconvénients du parquet à bâtons rompus est qu’il fait paraître les petites pièces encore plus petites. Il convient donc mieux aux grandes pièces. Parmi les avantages, citons la limitation des mouvements, grâce au fait que chaque pièce de bois est solidement positionnée à côté des autres, de manière à limiter les mouvements. Ce style de revêtement de sol aurait été utilisé par les Romains pour leurs routes, il a donc certainement résisté à l’épreuve du temps en termes de durabilité et de style.

Parquet point de Hongrie (chevrons)


Semblable au motif à bâtons rompus, le parquet point de hongrie, utilise des pièces de bois de taille égale et les place selon un motif en zigzag. La différence réside dans les extrémités des planches de bois. Le parquet à bâtons rompus aligne des pièces rectangulaires, tandis que le parquet hongrois coupe l’extrémité à un angle diagonal. Deux angles placés l’un contre l’autre créent une ligne au milieu – ce qui constitue le motif Hongrie, également connu sous le nom de chevrons. Les chevrons sont plus modernes que le motif traditionnel à bâtons rompus, mais ils conviennent de la même manière aux grands espaces ouverts et sont à éviter dans les petites pièces et les couloirs étroits.

Parquet à damier ou mosaïque


Le parquet à damier s’agit d’un style de revêtement de sol traditionnel utilisé pour les parquets, qui trouve son origine en France dans les années 1500. Les motifs géométriques sont posés dans des compartiments plus petits. Les planches de bois utilisées pour ce motif de pose sont généralement beaucoup plus petites que pour les autres parquets.

Maintenant que vous savez quels sont les différents types de pose de parquet flottant, lequel allez-vous choisir ?

You might also like

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *